Blog de Geneviève - B

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mardi 19 mai 2015

Le revenu de base et à la refonte du marché du travail

Journée de réflexion sur le travail et le revenu de base au sénat le 19/5/15 – Intervention de Geneviève Bouché

 

Nous savons tous que 10 + 1 = 11. Nous comptons en base 10. Pour les ordinateurs qui comptent en base 2 (0 & 1), 11 correspond à 3 en base 10. Changer de base est un exercice déstabilisant, mais… instructif !

Notre système socio-économique semble ne plus convenir. Cependant, imaginer le système socio-économique dont nous aurions besoin nous semble aussi déstabilisant que de changer de système métrique. Déstabilisant, mais… instructif !

Lire la suite...

Mardi 12 mai 2015

Économie de la fonctionnalité et « dépatrimoinisation » et accaparements

L’économie circulaire et des fonctionnalités s’imposent comme une des manières d’accéder à la « sobriété heureuse », mais à y regarder de près, sa mise en place ne doit pas accentuer l’accaparement des richesses.

Voici 2 exemples de risques qui nous guettent.

Lire la suite...

Lundi 11 mai 2015

En quoi la simplexité et la vicariance nous concernent ?

La simplexité et la vicariance sont deux mots mis en lumière par l’ingénieur, neurophysiologiste, professeur au Collège de France Alain Berthoz, dans ses publications chez Odile Jacob.

Ces notions lui sont apparues en travaillant sur la manière dont notre cerveau résout des problèmes complexes et comment la nature s’adapte aux évolutions qu’elle subit et qu’elle suscite.

Comprendre les mécanismes d’évolution des organes vivants permet d’éclairer les processus de changement que nous vivons pour les orienter opportunément.

Il s’agit d’être capable de distinguer les tentatives d’adaptation et les dégénérescences, car une simplification peut être faite par lassitude ou suite à une perte d’expertise. Dans le cas d’une tentative d’adaptation, il faut observer son aspect expérimental et anticiper ses effets sur l’environnement.

Par ailleurs, une reproduction d’organe peut être loupée suite à une perturbation. Il faut donc s’occuper de réduire la perturbation. Elle peut au contraire avoir pour objet de tenter une adaptation. Ceci mérite attention et même accompagnement.

 

Le système socio-économique dans lequel nous évoluons se fige. Il doit évoluer par lui-même, mais cela n’est possible qu’à la marge et donc pas à la vitesse des changements. Par conséquent, l’évolution se fait à travers les initiatives des citoyens. Ils le font en ayant recours à la simplexité et à la vicariance.

Lire la suite...

Dimanche 10 mai 2015

Pierre Gattaz et le 21ème siècle

Ce que dit Pierre Gattaz est clair. Il le dit avec une grande sincérité : ce sont les entreprises qui créent la richesse. La richesse permet de financer l’état et la protection sociale. La crise met à mal les entreprises. Il faut donc tout faire pour permettre aux entreprises de se développer.

Et pourtant, son discours laisse un drôle de goût dans la bouche.

Il y a quelque chose qui ne marche pas dans son postulat.

Lire la suite...

Vendredi 8 mai 2015

Crash d’avion ou crash d’un système

L’auteur du crash d’avion de la Germanwings a commis un crime plus ample qu’un terroriste ordinaire. Il avait dit à sa petite amie qu’il allait faire quelque chose qui allait changer le monde.

Effectivement les spécialistes de la sécurité aérienne se concertent pour prendre les mesures qu’ils vont estimer pertinentes pour éviter d’abandonner le pilotage à une seule personne isolée.

Mais il serait bon de s'occuper aussi de la source du drame.


Lire la suite...

Dimanche 3 mai 2015

L’emploi développe sa simplexité … aux institutions de s’adapter

Les papas ont eu 7 jobs dans leur vie et leurs enfants en ont 7 en même temps ! Ce n'est pas une boutade, c'est une évolution profonde de la notion d'emploi, qui impose aux institutions de se reconfigurer en conséquence.

Écoutons, de façon concrète, ceux qui proposent des solutions, comme par exemple le REVENU DE BASE.


Lire la suite...

Dimanche 22 mars 2015

Changeons de civilisation

Je me suis demandé pourquoi nous avons la sensation que tout change, dans tous les domaines ?

Répondre à cette question amène à considérer que nos institutions (la monnaie, la justice, l’éducation, le système social, l’appareil politique…) sont, actuellement, fondamentalement pensées pour développer l’ère industrielle.

Or, nous ne sommes plus à l’ère industrielle. Nous avons pris conscience que nous vivons sur une planète dont les ressources ne sont pas finies. Nous apprenons aussi que les lois, les règles, les normes, les systèmes bloquent notre évolution et pourtant il nous faut des cadres pour fonctionner ensemble. Nous devons donc revoir nos modalités de coopération et refonder notre système de valeurs.

 


Lire la suite...

Jeudi 5 mars 2015

les sommets du digital

Le numérique est un vecteur majeur du changement, sous l'impulsion d'hommes et de femmes qui se croisent et agissent.

L'éditeur Kawa rassemble ses auteurs et ses lecteurs à Val d'Isère du 8 au 10 avril, un peu sur les pistes et beaucoup dans des lieux d'échanges animés à partir de tables rondes.

Pour ma part, j'interviens le 9/4/15 à 10:00 sur le thème :

Et si Innovation, Digitalisation et Humanisation étaient les 3 leviers de la Transformation demain ? 

je serai heureuse de vous y retrouver !

Dimanche 22 février 2015

Justice débordée ou dépassée ?

Ma grand-mère disait qu’il ne fallait pas se mêler de politique, du moins les femmes, et qu’il fallait tout faire pour ne pas avoir à faire à la justice. En clair : se contenter du système social tel qu’il marche avec ses défauts (mais aussi ses failles …) et fabriquer son bonheur avec tout le reste. Elle faisait d’ailleurs le nécessaire pour que la vie de famille soit jalonnée de moments heureux dans sa « maison de famille », dont elle cultivait le charme.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Avec la judiciarisation de la société, toujours en quête de plus de compétitivité, chaque citoyen devient, plus que jamais, un justiciable potentiel.

Mais la justice peut-elle s’adapter à cette évolution ? Les jugent font état de leurs réelles souffrances, mais les justiciables en font tout autant. Les uns ne peuvent plus entendre et les autres ne sentent plus entendus.

La justice française est sous équipée, mais ce n’est pas le seul problème.

Lire la suite...

Mercredi 1 octobre 2014

modernité pour tous !

La modernité actuelle modifie l’intégralité de notre modèle social et économique. Toutes les professions sont impactées, tous les mécanismes de financement le sont également.

Nous devons être solidaires devant cette modernité incontournable. La ralentir crée de la paix sociale en apparence, mais nous embourbe.

Notre société va finir par se déliter si nous ne réagissons pas. C’est ainsi que meurent les civilisations. Nous le savons. Nous sommes menacés de  régression. Nous ne pouvons pas faire cela par respect pour nos aînés et nos enfants.

Soyons pédagogues avec nos élus et précis dans nos demandes.

Lire la suite...

- page 1 de 14