Le blog de Geneviève-b

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

La France inoxydable, doit façonner son avenir lointain

france_inoxidable.jpg

Au vu de cette remarquable animation, la France semble inoxydable, capable de résister à toutes les bousculades de l’Histoire. Il suffit de voyager pour appréhender son image de luxe et de bien vivre.

Elle possède une langue structurante, favorable aux mathématiques et aux constructions intellectuelles. Des savoirs d’une richesse inouïe se révèlent sitôt qu’un chercheur se penche sur ses vestiges.

Lire la suite

Du hiérarchique à l’organique

mines_paristech.jpg

Intervention à l’école Mines Paristech le 26/4/16

 

Constater le changement constitue une étape indispensable pour se libérer des dénis qui nous empêche d’accepter le changement.

Nous pouvons ensuite avancer en faisant évoluer nos règles du vivre ensemble en apportant des réponses au coup par coup.

Mais nous pouvons aussi essayer de comprendre l’origine du changement et ses effets sur nos institutions. Nous pourrons alors construire un futur souhaitable.

Lire la suite

Concurrence ou connivence fiscale européenne

concurrence_ou_conivence_fiscal_europeenne.jpg

Olivier Passet du Xerfi donne son éclairage sur le Panama Papers en 5 :13 mn. Il rappelle que l’Europe financière est dirigée par un chef en matière de paradis fiscaux et que l’Europe possède, sur ses terres et à sa périphérie, un réseau maillé de paradis.

Il termine en expliquant comment il est possible aux états membres de martyriser fiscalement leurs entreprises tout en concevant discrètement les très grandes multinationales.

Ceci est choquant car :

  • Ce dispositif permet aussi à l’économie douteuse d’y prospérer,
  • Mais surtout, l’iniquité est néfaste à l’harmonie d’une société.

Les européens, de plus en plus instruits, vont de moins en moins supporter ce système irrespectueux à bien des égards.

Lire la suite

La défiance gronde sur des sujets plus profonds que l’emploi

SG_coupable.jpg

À l’initiative du collectif « Nuit Debout », la place de la République de Paris est animée non-stop et le mouvement s’élargit à d’autres villes de France. Des citoyens se succèdent au micro pour parler du monde qui n’est plus adapté à leurs attentes.

Voilà à quoi ressemble l’agence de la Société Générale la plus proche de cette place.

La défiance non violente est à la manœuvre. Elle semble bon enfant, mais elle trace son sillon. Les intervenants disent que les règles doivent changer et si ceux qui doivent les changer se montrent incapables de le faire, il faut les remplacer.

Les jeunes n’ont plus rien à perdre. La classe moyenne, qui se sent menacée, se joint au mouvement. Leurs demandes se précisent.

 

Lire la suite

Blog en rénovation !

reparer.jpg
 

Depuis longtemps, le système de commentaire est cassé sur ce blog. Une mise à jour de la version de DotClear est devenue nécessaire.

Lire la suite

Consultation citoyenne

egalite_citoyennnete.jpg

Le gouvernement lance la consultation citoyenne sur des thèmes qui sont au cœur de la vie des citoyens. Ceci permet de faire face à l’image dégradée des élus qui sont de plus en plus pris à contre-pied par leurs électeurs au fur et à mesure qu’ils se sont professionnalisés et qu’ils se trouvent ainsi éloignés des réalités.

La consultation citoyenne permet à chacun de se positionner, soit en exprimant une proposition, soit en votant pour des propositions faites par d’autres. L’idée mérite d’être explorée par le plus grand nombre d’entre nous pour que nous en tirions des enseignements.

Je fais deux propositions :

• l’une sur le bénévolat : monnaies d’estime

• l’autre sur l’entrepreneuriat chez les jeunes : le revenu de base et les débutances.

Les suggestions les mieux votées seront examinées et éventuellement mises en oeuvre.

par avance, merci pour vos votes !

Lire la suite

Revenu de base & création monétaire, tout ça pourquoi ?

mfrb___creation_monnetaire.jpg

Le MFRB publie un article particulièrement intéressant sur le lien entre la création monétaire et le revenu de base. Cet article permet d’explorer les axes de réflexion en cours, ce qui représente un énorme travail.

Cette réflexion peut être complétée en se posant la question : pourquoi changer le couple « pacte social et monnaie » ? Où en sommes-nous ? Qu’est-ce qu’il se prépare ? …

Lire la suite

L’efficacité des mentors et incubateurs au cœur de notre compétitivité

infographie_xerfi_creation_d_entreprise_sans_emploi.jpg

En France au 20ème siècle, la création d’entreprise a été une activité de tête brûlée. Depuis 2007, elle est perçue comme une manière de contourner le chômage, via le statut d’auto-entrepreneur. Chez les jeunes, plutôt diplômés, elle devient une manière de s’accomplir. Mais notre organisation n’est pas encore optimum.

Lire la suite

Changement inexorable de civilisation

france_tv_info_15_02_16.jpg

Intervention dans la matinale de Jean Marc Thibaudier de FranceTVInfo – Radio Outre-Mer N°1 le 11/2/16

Nous nous posons tous plus ou moins la même question : pourquoi avons-nous l’impression de devoir tout changer ?

Ce que l’on peut constater, c’est que nous opérons un changement d’une amplitude comparable à celle de la sédentarisation de l’homme.

Lire la suite

COP 21 & numérique : l'un ne va pas sans l'autre

cop21___numerique.jpg

Intervention aux Sommets du Digital à La Clusaz 2016 du 04/02/16

Depuis la COP 21, nous savons que le problème n’est pas de sauver la planète, mais de sauver l’Homme en prenant soin de la planète. L’idéal serait de changer nos comportements, ce qui pourrait prendre beaucoup de temps… Or, justement, un autre changement en marche et, telle une boussole, il semble s’orienter à peu près dans le bon sens.

Lire la suite

Revenu de base plus malin que la prime d’activité

prime_d_activite_apolitique.jpg

Le revenu de base stabilise le marché de l’emploi de manière à ce que les jobs dangereux ou pénibles soient bien rémunérés.

La prime d’activité ne concerne que ceux qui ont une activité. Les mauvais salaires sont compensés par les deniers publics. Il s’agit donc d’une prime au mauvais employeur, versée au salarié.

Nos élus sont obsédés par la création d’emploi, tout comme nos voisins, qui sont soumis aux mêmes contraintes de transition. Chacun bricole le dispositif qui permet d’afficher des statistiques correctes.

Lire la suite

De l’Open-innovation à « entreprise libérée», nous sommes tous concernés

pollinisation.jpg

Le tissu entrepreneurial français actuel est encore très marqué par l’ère industrielle, dont le motif récurent est la pyramide. Pour se donner un nouveau souffle, il doit adopter une structure maillée. Or la structure capitalistique ne favorise pas cette migration, en dépit du fait que l’hyperspécialisation des entreprises démontre que leur concentration devient inefficace.

Voici pourtant le scénario qui se fait jour.

Lire la suite

Le banquier, né chez les orfèvres, va-t-il mourir chez les informaticiens ?

couv_la_bq_de_demain_jpg.jpg

Tous les ans, le cabinet Athling organise une manifestation à destination de ses clients et de ses partenaires. Cette année, le thème a été « la banque vue par les non-banquiers ».

Le cabinet a demandé à 120 non-banquiers de s’exprimer à travers de billets courts ou de dessins. La diversité des visions est passionnante et riche en enseignement sur les mutations que nous allons vivre.

J’ai été invitée à contribuer. Voici le scénario, peut-être improbable, mais tout de même logique, que j’ai proposé.

Ces billets sont rassemblés dans un livre qu’il est possible de demander au cabinet Athling ou de télécharger en format PDF.

Lire la suite

Économie de la fonctionnalité et « dépatrimoinisation » et accaparements

economie_de_la_fonctionalite.jpg

L’économie circulaire et des fonctionnalités s’imposent comme une des manières d’accéder à la « sobriété heureuse », mais à y regarder de près, sa mise en place ne doit pas accentuer l’accaparement des richesses.

Voici 2 exemples de risques qui nous guettent.

L’économie de la fonctionnalité consiste à favoriser la mutualisation d’un certain nombre de biens à usage occasionnel. Ceci permet de produire moins mais mieux : les biens sont conçus pour être capables de passer de mains en mains. Ils sont donc plus robustes. De plus, ils sont mieux employés car il y a une meilleure information / formation des utilisateurs et, bien entendu, le recyclage est pensé dès la conception… Bref, les avantages sont multiples.

Lire la suite

Le scénario « vers de l’abondance » est à moitié écrit

naissance_d_un_monde_nouveau.jpg

Nous sommes écrasés de règles et d’obligations. Dans le même temps, nous tentons de libérer les initiatives et la créativité.

La création d’entreprise se développe en dépit du fait que le cadre social dans lequel ils opèrent est le moins protégé de tous. Parmi les porteurs de projet, il y a les soi-disant « doux rêveurs » de l’ESS (économie sociale et solidaire) qui tentent de démontrer qu’une autre forme d’activité économique et sociale est nécessaire. Cependant cette forme d’économie ne parvient pas à se financer dans le modèle capitaliste en vigueur. Elle est parfois financée par de l’« argent dette », mais les restrictions budgétaire liées à cette monnaie ne lui permet pas de prendre sa pleine dimension.

Lire la suite

Décider avec la passé récent ou le futur probable

aghion.jpg

Philippe Aghion vient de terminer son remarquable cycle de cours au Collège de France, intitulé « Théorie & politique de la croissance ».

Dans sa séance inaugurale, Philippe Aghion a présenté sa manière de faire de la macroéconomie en confrontant des modèles théoriques à des situations empiriques.
Cela permet de voir les politiques économiques qui fonctionnent et donnent des résultats satisfaisants et celles qui au contraire s'avèrent inefficaces voire destructrice.

Il a donc exposé des théories confrontées à la lumière de nombreuses manipulations de chiffres, collectés au siècle dernier et en ce début de siècle. Ce travail immense est réalisé avec de gros moyens.

Cependant, les conclusions qui en découles ne sont pas ajustées à l’aide de considérations géostratégiques ni des mutations socioculturelles. D’une manière générale les démarches prospectives étaient peu présentes, ce qui aurait été encore plus intéressant compte tenu que nous sommes dans une période de mutation accélérée.

Lire la suite

Les blockchains au service de l'optimisation sociale

blockchain.jpg

Les BAF (banques, assurances, finances) spéculent sur la manière dont elles vont optimiser leurs métiers en faisant des gains de productivité jamais égalés. Les rois du numérique US imaginent comment accentuer leur emprise économique avec cette technologie. Rien ne nous empêche d’imaginer comment s’en servir pour adapter notre pacte social au modèle 2.0 vers lequel nous poussent les générations montantes.

Lire la suite

Emploi, formation et retraite, version disruptive

innovations_sociales_disruptives_jpg.jpg

Les caisses de retraites sont à la peine et la météo de l’emploi est désespérante. Alors, les « partenaires sociaux » se réunissent. Ils se chamaillent puis les uns annoncent que le système de retraite est sauvé et les autres affirment que la brèche est colmatée mais qu’il faudra revenir à la table des négociations.

Les Français, incrédules, jugent ces événements sans avenir : allonger le temps de travail alors que le travail se raréfie grâce aux progrès techniques et organisationnels… On le sait depuis plus d’un siècle !

De toutes évidences, le problème est mal posé. Seules des approches disruptives peuvent nous permettre de passer à un autre modèle de société, adapté à nos nouvelles attentes.

Cessons de faire des rapports, expérimentons !

Lire la suite

A quoi servent les futurologues

le_futur_arrive_maintenant.jpg

Café de la prospective du 5/10/15 et Café liberté du 23/11/15

Depuis près d’un siècle, nous profitions du pacte géopolitique, social et économique mis en place au lendemain de la dernière guerre mondiale et dans le sillage des trente glorieuses. A présent, le plan Marchal est terminé et nous entrons dans une nouvelle ère, qualifiée d’immatérielle et de postindustrielle, ce qui change bien des paramètres.

C’est dans ce contexte que les futurologues reprennent du service.

Lire la suite

L’emploi développe sa simplexité… aux institutions de s’adapter

le_travail_change_de_forme.jpg

Paru dans le Cercle des Echos en septembre 2015

 

Les papas ont eu 7 jobs dans leur vie et leurs enfants en ont 7 en même temps ! Ce n’est pas une boutade, c’est une évolution profonde de la notion d’emploi, qui impose aux institutions de se reconfigurer en conséquence. L’enjeu : lutter contre la violence des uns et l’apathie des autres.

 

Les progrès techniques et méthodologiques, que nous sommes obligés de mettre en œuvre pour des questions de compétitivité, font que nous produisons toujours plus et mieux des biens et des services, avec toujours moins d’intervention humaine.

Le processus est amplifié de par le fait que peu à peu, nous consommons moins mais mieux.

C’est la raison pour laquelle le marché de l’emploi est en attrition. La financiarisation de l’économie qui veut que les entreprises soient poussées dans une course à la profitabilité a joué un rôle important dans les délocalisations, mais avec le développement des objets connectés les relocalisations deviennent possibles et même nécessaires.

 

Lire la suite

- page 1 de 2

Le regard d'une futurologue

L'actualité se déverse en flux continu dans les médias. Cependant, pour construire un futur souhaitable, nous devons prendre du recul en distinguant ce qui relève de la petite et de la grande Histoire. Ce blog est un lieu d'échange à ce sujet.

Geneviève Bouché